ActualitésIdées de vacances

Tassili N’Ajjer : le plus grand musée préhistorique du monde

Le Parc National du Tassili N’Ajjer est situé au sud-est de l’Algérie dans le massif du Tassili n’Ajjer, il est limité à l’est par la Lybie et au sud par le Niger. La principale ville aux alentours est la ville de Djanet. En raison de la grande richesse du parc (notamment ses célèbres gravures et peintures rupestres), le Tassili a été classé parc national en 1972. Le parc fût ensuite inscrit au patrimoine mondial de l’humanité en 1982 par l’UNESCO, et classé réserve de l’homme et la biosphère en 1986.

D’une superficie de 100.000 ha, le parc a avant tout un caractère archéologique avec une multitude de gravures et peintures rupestres et les derniers cyprès de Duprez ou Tarout. Le parc du Tassili est aussi appelé le plus grand musée préhistorique du monde en raison de ses 15 000 œuvres rupestres recensées. Parmi la faune présente dans les dessins rupestres, on découvre que 230 espèces animales sont encore vivantes et se trouve notamment dans la partie élevée du plateau comme les grands mammifères: le mouflon à manchette qui se maintient bien dans les régions les plus escarpées, de nombreuses gazelles dans les grands oueds du Tassili et des poissons dans les gueltas. On note la présence du guépard qui est en voie de disparition, le fennec, le renard, le chat des sables, le goundi du Sahara. Quant à l’avifaune elle est représentée par la chouette, le buse féroce et l’aigle royal

La flore du Tassili comprends des espèces typique de la région saharienne comme le cyprès du Tassili, l’acacia, le tamarix ainsi que des plantes médicinales. Le climat du parc national du Tassili est de type hyperaride et désertique, la quantité de pluie annuelle est très faible avec une moyenne annuelle de 25mm. Néanmoins en raison de l’altitude du plateau (1100m) il existe quelques zones plus abrités et humides ou pousse une certaine végétation et ou la faune peut s’épanouir. La température moyenne annuelle est de 20 à 21°C avec un pic de 50°C en été et 1°C en hiver.

Dans ce parc se situent les trois ksours construits sur les rives de l’oued, El Mihane au sud est un ksar saharien typique avec ses maisons d’argile et de pierres et ses ruelles tortueuses qui escaladent les pentes abruptes d’un piton. Adjahil est collé contre la falaise et surplombe jardins et sources. Ces ksours sont en ruines, mais sont d’un grand intérêt par leur organisation et leur architecture.

Voir Plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close