ActualitésHôtellerieIdées de vacancesLes bonnes adresses

La gazelle d’or d’El Oued : Un paradis dans le désert

 

Le village touristique La Gazelle d’or d’El Oued est né d’un rêve qui a traversé le temps, les douleurs et les attentes. Un rêve d’un demi-siècle porté par un homme qui, dès son jeune âge, regardait les dunes, imaginant y planter des jardins.

La Gazelle d’Or. Derrière ce nom se cache un gigantesque complexe touristique situé aux portes du Sahara appartenant au milliardaire Algérien Djillali Mehri, le propriétaire du Louvre et de l’Île de Palme. Lieu mythique qui a déjà accueilli de grands évènements internationaux. « En hommage à ma mère Daouia, j’ai planté des palmiers et bâti une demeure en 1972. En dépit de certaines difficultés, j’ai continué mon parcours en croyant à la réussite avec détermination », avait confié Djillali Mehri à ses proches. En somme, le complexe La Gazelle d’Or est donc l’évolution naturelle d’un projet en extension progressive. « C’est en fait une troisième étape. Si Djillali a décidé d’ouvrir ces espaces au public et de participer ainsi à l’effort touristique dans lequel s’est engagé le pays. D’où sa décision d’élargir les capacités d’accueil avec la construction de tentes nomades de confort haut standing », soutiennent ses proches collaborateurs.

Il s’agit d’un véritable joyau touristique qui ne manquera pas d’émerveiller ses visiteurs. Ce méga projet qui a bénéficié d’une enveloppe totale de 10 milliards de dinars a été lancé en septembre 2008, sur une superficie totale de 140 hectares.

Le site touristique de luxe, ouvert depuis jeudi aux clients, comporte 87 chambres, 72 bungalows, 51 «khaïmas» équipées, 14 logements et un pavillon de 384 chambres pour le personnel, selon sa fiche technique. Il dispose aussi d’un terrain de golf de 18 trous couvrant 100 ha, un sauna, des piscines, cinq restaurants, une grande salle de conférence et un musée, ainsi qu’une palmeraie de 150 hectares comptant plus de 20.000 palmiers et oliviers. Il s’agit de plus imposant complexe touristique, réalisé selon les standards internationaux, jamais construit dans le grand sud algérien. Ce site offrira une capacité de 494 lits et a générer dès son ouverture 393 emplois directs.

AA

 

 

 

Voir Plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close