ActualitésStyle

Mobilis, Djezzy et Oredoo : La révolution du «Tourisme Mobile» est enclenchée

La technologie mobile (aussi appelée téléphonie cellulaire) est responsable de la prochaine grande vague d’applications liées aux voyages, son influence sera énorme pour l’industrie touristique. Tant pour les destinations, les fournisseurs touristiques, les intermédiaires que pour les entreprises technologiques, la technologie mobile aura des répercussions majeures sur la façon de vendre le voyage et de le commercialiser, et ce, pour chacun des segments touristiques.

L’industrie touristique se situe aux premières loges pour bénéficier de cette révolution de l’Internet mobile et des téléphones intelligents. Le lancement de l’iPhone d’Apple a certes ouvert la voie en démontrant qu’il est possible de consulter en ligne un contenu riche et diversifié à l’aide d’appareils portatifs. D’autres facteurs déterminants tels que l’arrivée de la technologie mobile 3G – qui permet la navigation haute vitesse – et des applications de type GPS donneront des ailes au développement de ce secteur.

La société algérienne graduellement ouverte

Le mariage entre la téléphonie mobile et le marketing touristique semble hautement réalisable. En effet, la société algérienne s’est ouverte graduellement sur le monde des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Depuis, elle connaît un boom technologique, sans précédent. Mieux, le citoyen découvre de plus en plus de nouveaux modes et outils technologiques. Les chiffres illustrés dernièrement par l’autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) illustre parfaitement cet état de fait.

En effet, un total de 49,897 millions d’abonnés aux réseaux de la téléphonie fixe et mobile (GSM, 3G et 4G) a été enregistré en 2017 contre 49,999 millions en 2016, soit une baisse de 0,21%. selon le président du Conseil de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), Mohamed Ahmed Nacer, le nombre d’abonnés aux réseaux fixe et mobile a atteint 49.897.292 d’abonnés en 2017 contre 49.999.847 d’abonnés en 2016, soit une baisse de 102.555, ce qui représente un taux de 0,21% ».

Mobilis, Djezzy et Ooredoo : 3 forces de frappes

La téléphonie mobile, un marché partagé par trois opérateurs: Algérie Télécom Mobilis (ATM), Optimum Télécom Algérie (OTA) et Watania Télécom Algérie (WTA) fait désormais de cet important nouveau paysage économique. Ainsi, on fait remarquer que pour le segment GSM, le nombre total d’abonnés a atteint 14,385 millions en 2017, soit une baisse de 28,52% par rapport à 2016 où il était de 20,125 millions, précisant que l’opérateur OTA détient une part de marché de 41,89%, suivi respectivement d’ATM avec 32,36% et WTA avec 25,75%.

Le parc abonnés 3G a atteint, quant à lui, 21,592 millions en 2017 comparativement à 2016 où il était de 24,227 millions, soit une diminution de 11%, une «tendance naturelle» due à une «migration partielle» des abonnés de la 3G vers la 4G, a-t-il ajouté. Sur la 4G (en vigueur depuis 2016), le parc d’abonnés a enregistré une «forte hausse», passant de 1,464 millions d’abonnés à fin 2016 à 9,867 millions d’abonnés à fin 2017, soit une progression de plus de 570% en une année, a-t-il estimé, expliquant que cette évolution est due à la « migration » des abonnés GSM et 3G vers la nouvelle technologie 4G.

A. A

Voir Plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close