ActualitésLivrePromotion

Mémoires Touristiques Algériennes… 1962-2018 par Said BOUKHELIFA

Cet imposant ouvrage qui dit les quatre vérités concernant le tourisme en Algérie, est rédiger par cet ancien responsable du secteur devenu par sa maitrise un expert international, occupant de hautes fonctions dans son propre pays et à l’international, Said BOUKHELIFA cette personnalité reconnue et très sollicitée, est une référence incontournable quand on parle de tourisme.

Ce livre « Mémoires Touristiques Algériennes… 1962-2018 » est indispensable à tous ceux qui veulent comprendre les causes réelles du Crash de ce domaine qu’est le tourisme, il dresse un bilan plus qu’alarmant sur l’état actuel en comparaison à celui d’il y a trois décennies ou ce secteur avait pris son envol malgré le manque d’intérêt des décideurs de l’époque.

Par cet ouvrage percutant, l’auteur Said BOUKHELIFA a présenté un témoignage sans aucune complaisance qui ne va pas par quatre chemins et qui secoue le cocotier tout en tranchant dans le vif, sans toucher les différentes sensibilités en rapportant uniquement des faits. Il admet avec une certaine amertume « … j’ai été un témoin impuissant d’une longue et pénible période caractérisée par l’hésitation et le doute, puis par la déconstruction voulue, sciemment ou inconsciemment, de la destination Algérie ».

A travers des analyses très poussées tout au long du livre, l’expert international Said BOUKHELIFA abouti avec son lecteur à l’obligation de relancer la feuille de route de développement, celle de la reconstruction 2008-2030 établie et ayant fait consensus lors des assises nationales de février 2008 « L’Algérie est entrain de réapprendre à faire du tourisme. Ce sera long, dans la durée, le temps d’une nouvelle génération. Car il y a des villes et des villages, dans l’Algérie profonde, qui n’ont plus revu d’autocars de touristes, depuis plus de deux décennies. » rétorque l’auteur.

Ce vade-mecum du tourisme comme qualifié par certains connaisseurs est comme le confirme notre expert international est « un devoir de mémoire pour les générations actuelles et montantes » de ce fait, il valorise entre autres quelques résultats éloquents qu’il attribue au travail plus que remarquable d’un personnel engagé à donner une très belle image de l’Algérie et qui donne espoir que ce secteur pourra reprendre ses lettres de noblesses d’antan.

Ramdhane .M

Tags
Voir Plus

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer